Les personnes qui ont du mal à se lever le matin sont surdouées, explications !

Ce matin, on a encore retardé notre réveil, une fois, deux fois, trois fois… Ou plus encore et chaque matin c’est pareil, sortir du lit est une véritable épreuve physique et psychologique. On lutte et on envie ceux qui arrivent à se lever si facilement, on passe vraiment pour de gros fainéants ! Et si on n’était pas juste plus intelligents ? Cette étude va vous plaire.

 

 

Ah les gens matinaux, ceux qui émergent aux premiers rayons du soleil, débordants de vie et d’énergie. Ne sont-ils pas chanceux ? Tout ceux qui, au contraire, luttent pour sortir du lit, auraient tendance à penser qu’ils ne font pas les choses « correctement ». Pourtant, une récente étude va les faire changer d’avis. L’étude intitulée “Why night owls are more intelligent” parle de notre horloge biologique et a été menée par Satoshi Kanazawa, une psychologue londonienne.

 

 

Satoshi déclare que toutes les espèces mammifères (y compris les humains) possèdent une horloge biologique, un cycle quotidien appelé rythme circadien. Les personnes qui n’ont aucun mal à se lever le matin suivent ce rythme mais en sont aussi dépendantes, tandis que celles allant à l’encontre de leur réveil et qui se rendorment après l’avoir arrêté seraient plus créatives.

 

C’est après avoir étudié un groupe de l’Université de Southampton que Satoshi a affirmé tout cela, elle a ainsi remarqué que ceux qui se couchaient tard et ne se réveillent pas avant 8h du matin avaient une vie plus heureuse et plus de succès professionnel notamment.

 

 

 

Voilà de quoi prétendre que vous n’êtes pas fainéants, vous n’êtes simplement pas soumis à votre horloge biologique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *